Armoise commune


lesbaladeux - baie de somme -phoque -veau marin - guide nature - qualinat - plantes
armoise commune - Baie de Somme

Armoise commune

Famille

astéracées

Altitude

jusqu'à 1800 m

Taille

70 à 200 cm

Floraison

Juillet à septembre

Cycle de vie

vivace

Répartition

France : très commune

Habitat

décombres, friches, talus, terrains riches en azote

Synonymes

herbe feu, au cent goûts, de St Jean

Toxicité

comestible

Protection

non

 

Description


Appelée aussi : herbe aux goûts, couronne de saint Jean
Plante vivace présente dans toute la France. Les tiges droites peuvent atteindre 1,5m de haut. On trouve fréquemment dans les friches, les décombres riches en nitrates. Les feuilles très découpées sont vert foncé et lisses en surface, blanchâtres et duveteuses en dessous. Elles ont un parfum camphré quand on les froisse
Les fleurs petites, jaune vert s’épanouissent de juillet à octobre.


Saveur


Les jeunes pousses ont une saveur camphrée et amère, le parfum du chrysanthème et de l’artichaut. Les feuilles sont extrêmement amères.

Cueillette


La récolte des jeunes feuilles se fait au printemps dans des lieux sauvages non pollués par des nitrates.

Usages culinaires


Les jeunes feuilles fraiches hachées s’utilisent comme condiment, en petite quantité : 2 à 3 feuilles, dans des salades, des tomates.
Elle parfume les viandes blanches, les crustacés, le riz. Elle rend la chair des volailles plus tendre et plus savoureuse.
Elle peut être ajoutée au thé à la menthe. Elle entre dans la composition de liqueurs et d’alcools dont le pastis de Forcalquier.

Vertus


Fortifiante, antianémique, elle facilite la venue des règles, en atténue la douleur, diminue les bouffées de chaleur dosée à une cuillère à soupe de plante sèche par litre.
Elle est cholagogue, vermifuge apéritive.
Autrefois, les paysans mettaient de l'armoise dans leurs sabots. L'absinthine et d'autres tanins de cette armoise ont des propriétés délassantes qui soulageaient leurs pieds.

PRECAUTIONS


Très bénéfique consommée avec modération, elle s’avère épileptisante et allergisante à haute dose.

Une recette



 

Rôti de veau à l’armoise

- Un petit bouquet de jeunes feuilles d’armoise
- Un rôti de veau bardé de lard, ficelé
- 6 oignons
- 10 gousses d’ail
- ½ verre d’eau
- 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

Ebouillanter le bouquet de feuilles d’armoise pour en ôter l’amertume. Dans une cocotte en fonte, placer le rôti, les oignons coupés en quatre, les gousses d’ail dans leur tunique et les feuilles d’armoise. Arroser du demi verre d’eau et des 3 cuillères d’huile. Faire cuireà feu doux pendant 1h30 en retournant la viande à plusieurs reprises. Saler et poivrer en fin de cuisson.


Les chemins de la Baie de Somme vous fourniront une armoise commune de qualité.

N'hésitez pas à visiter : http://www.preservons-la-nature.fr