Traquet motteux - Oenanthe oenanthe -

lesbaladeux - baie de somme -phoque -veau marin - guide nature - qualinat - plantes - flore - oiseau
Traquet motteux (Y. Manguin)

Nom picard :  

Nom anglais : Northern Wheatear

Nom néerlandais : Tapuit 

 

Famille,espèce : Muscicapidés, oenanthe

Taille : 14 à 16 cm

Envergure : 26 à 32 cm

Poids : 17 à 30 grammes

Âge maximum : jusqu’à 7 ans


Le traquet motteux est un oiseau de seulement 25 grammes, de taille légèrement supérieure à celle du domestique, capable de voyager depuis l’Arctique jusqu’à l’Afrique sub-saharienne. Selon une étude, il serait en mesure de parcourir chaque année 30.000 kilomètres. Le petit passereau insectivore connu sous le nom de traquet motteux se reproduit dans le nord du Canada et en Alaska à la saison chaude mais passe l'hiver dans des régions très éloignées.

Au vol, il est facile à reconnaître grâce à son croupion blanc et aux rectrices terminées par un T. 

On le rencontre dans les champs sablonneux et pierreux, les friches et jachères ensoleillées, les sablières et briqueteries, les talus de chemin de fer ou de chaussée et sur toute surface envahie d'herbes folles.

Le traquet motteux d'Europe regagne en septembre et octobre ses lieux d'hivernage jusqu'en Afrique Equatoriale. Il revient sur ses lieux de nidification européens à la fin du mois de mars et en avril.

On trouve son nid en des endroits très éclectiques : tas de cailloux, crevasse de muret bordant les routes, trou dans la terre ou entre des racines d'arbuste, mais aussi en des endroits aussi peu habituels qu'un terrier de lapin ou une traverse de ligne de chemin de fer fréquentée.

Le traquet motteux se nourrit surtout d'invertébrés : petits escargots, mille-pattes, chenilles, coléoptères*, mouches, sauterelles, grillons et araignées. Il mange aussi des mûres, des myrtilles, et autres baies ainsi que quelques graines.