Goéland marin - Larus marinus -

lesbaladeux - baie de somme -phoque -veau marin - guide nature - qualinat - plantes - flore - oiseau
Goéland brun (photo : Andreas Trepte)

Nom picard :  

Nom anglais : Great Black-backed Gull

Nom néerlandais : Grote Mantelmeeuw

 

Famille,espèce : Laridés, Larus marinus

Taille : 61 à 74 cm

Envergure : 152 à 167 cm

Poids : 1150 à 2150 grammes

Âge maximum : jusqu’à 20 ans


Il n'est pas brun mais il a un corps blanc, une tête blanche, un dos gris foncé ou noir (d'où un risque de confusion avec le goéland marin).

Le Goéland marin est le plus grand du groupe des « grands goélands à "tête blanche".

Le manteau et les ailes de l’adulte sont noir uniforme et le reste du corps blanc. Les pattes sont roses et le bec très fort, jaune avec une tache rouge caractéristique à l’extrémité de la mandibule inférieure.

Le Goéland marin occupe une large aire de reproduction de part et d’autre de l’Atlantique Nord. Il niche sur les côtes des Etats-Unis, du Canada et du Groenland.

En Europe, la France constitue la limite méridionale. L’espèce niche sur le littoral Manche-Atlantique, de la Seine-Maritime à la Gironde, le département du Finistère héberge à lui seul la moitié des effectifs nationaux.

L’espèce partiellement migratrice a une tendance à la sédentarité. En hivernage, le Goéland marin se rencontre sur l’ensemble du littoral Manche-Atlantique français, les plus fortes concentrations étant observées du Nord-Pas-de-Calais à la Bretagne.

L’habitat privilégié du Goéland marin en période de reproduction est l’îlot marin mais l’espèce a colonisé de nouveaux habitats tels que les falaises ou les milieux urbains.

Pour s’alimenter, il exploite de façon préférentielle les eaux côtières, les estuaires, les plages, les étangs et lagunes littoraux. Il ne s’aventure qu’exceptionnellement à l’intérieur des terres. Le goéland marin est omnivore et opportuniste. C’est un prédateur pour les œufs et les poussins des autres espèces telles que les autres goélands plus petits, les oiseaux de mer et les canards. Il est très agressif et peut même tuer les oiseaux adultes. Il se nourrit aussi de mammifères terrestres tels que rongeurs, lapins, rats et souris. Il capture les proies sur la rive ou près de la surface de l’eau. Il utilise la méthode typique pour les gros œufs et les mollusques, en les laissant tomber sur une surface dure pour briser les coquilles. Il se nourrit aussi de détritus et de charognes. Il peut pirater d’autres espèces plus petites pour leur dérober leurs proies. Il est capable d’avaler les grosses proies entières. Le goéland marin nidifie en général sur des territoires assez grands et en colonies lâches. Il nidifie sur des arêtes et des affleurements rocheux, des promontoires, et localement sur les toits.

Le nid est volumineux, gratté dans un sol sableux, herbeux ou rocailleux. Il est souvent près d’un rocher ou d’un abri végétal. La femelle dépose 1 à 3 œufs olivâtres ou brunâtres. L’incubation dure environ 27 jours, partagée par les deux parents. Les poussins abandonnent le nid au bout de 2 à 3 semaines et sont capables de voler à l’âge de 7-8 semaines.