Le phoque Léopard - Hydrurga Leptonyx


baie de somme - qualinat - phoques - lesbaladeux - sortie nature
Phoque léopard - image de : http://upload.wikimedia.org Leopard seal basking on Iceberg.jpg

Le phoque-léopard ou léopard de mer (Hydrurga leptonyx) doit son nom à la belle fourrure gris argenté à gris foncé avec des taches sombres, le dessous étant plus clair, qui orne son ventre ainsi qu'aux longues canines qu'il montre quand il ouvre la gueule.

La première description de l'espèce a été faite par Blainville en 1820 dans un document intitulé « Sea lion from the Falkland Islands ». Son nom de genre a été proposé par T.S. Palmer en 1899. Hydrurga signifie « travailleur de l'eau ».

D'allure très élancée (presque reptilienne) avec un profil bossu dû à son très grand thorax, il a un corps fin et une grosse tête pourvue de puissantes mâchoires. Les coins de sa bouche sont horizontaux. Cette dernière est grande, avec un long museau et une nette constriction au niveau du cou.

Ses nageoires pectorales sont longues et étroites. Il nage dans l'eau et il rampe sur la glace.

C'est un prédateur très efficace et féroce, d'animaux à sang chaud, répandu à la limite de la banquise sur le pourtour de l'Antarctique. Il se repose la plupart du temps sur les glaces du continent antarctique ou sur les plaques dérivantes. On peut aussi le trouver sur les plages du continent antarctique et des îles subantarctiques jusqu'à la limite du pack. C'est un phoque pélagique qui n'hésite pas à se déplacer sur de longues distances.

Les animaux adultes vivent plutôt sur le pack antarctique et les jeunes sur les îles subantarctiques (rejoignant les côtes antarctiques entre 3 et 9 ans).

Avec l'orque ce sont les seuls mammifères marins à s'attaquer à d'autres phoques. Ils sont également les pires ennemis des manchots. Un seul léopard de mer peut avaler jusqu'à 20 manchots en une journée.

En temps ordinaire, il se contente de krill qui peut constituer la moitié de son menu. En cas de disette, si les crevettes se font rares, il affirme alors sa place de second prédateur en Antarctique et vient patrouiller près des côtes accueillant les colonies de manchots Adélie. Les jeunes manchots constituent alors une part importante de l'alimentation des phoques léopard, parfois réunis à plusieurs pour profiter d'une nourriture facile et abondante.

Il utilise astucieusement deux techniques pour s'emparer des manchots Adélie en été et Empereur au moment de la débâcle:

Soit il se poste à l'affût, en se postant sous les sites de mise à l'eau des manchots, notamment lorsque les jeunes manchots quittent la colonie,

Soit Il chasse sa proie sous l'eau (sa vitesse de nage atteint près de 30 Km/h) puis remonte sa proie et la frappe sur la surface de l'eau pour lui briser les vertèbres.

Outre les manchots et le krill, il dévore à peu près tout ce qu'il rencontre : poissons, céphalopodes, jeunes phoques crabiers, phoques de Weddell ou jeunes éléphants de mer, otaries à fourrure, gorfous sauteurs ou dorés, parfois même, il s'intéresse aux cadavres de baleines.

Le léopard de mer vit seul et migre l'hiver sur les plages des îles de l'Antarctique. On sait peu de choses de sa biologie. Bien qu'il vive seul, on a observé des rassemblements comptant quelques 250 individus autour d'une carcasse appétissante.

Le mâle est généralement moins gros que la femelle : il mesure 3 mètres environ mais peut atteindre 5 mètres de long. Les mâles adultes pèsent de 200 à 455 kg; les femelles de 225 à 591 kg.

Cette espèce atteint la maturité sexuelle à 3 ans chez le mâle et entre 2 et 6 ans pour la femelle.

La femelle met au monde qu'un seul petit, plus rarement deux, entre septembre et janvier avec un maximum en novembre-décembre, après une implantation de l'embryon différée de un mois et demi suivie de 9 mois de gestation. Le sevrage intervient environ 4 semaines tard. L'accouplement des mâles et des femelles a lieu entre janvier et mars. La copulation a lieu une cinquantaine de jours après la mise bas. Les femelles ne se reproduisent en général que tous les deux ans. L'âge maximum enregistré chez cette espèce est de 26 ans.

On compte actuellement environ selon les auteurs entre 250 000 et 800 000 léopards de mer.