Phoque du Groenland - Pagophilus Groenlandicus


baie de somme - qualinat - phoques - lesbaladeux - sortie nature
Phoque du Groenland Photo © Remy Marion

Les phoques du Groenland fréquentent les eaux de l’Arctique et de l’Océan Atlantique Nord-Ouest. Ils vivent en pleine mer mais ont besoin de la banquise pour s’accoupler et donner naissance à leurs petits.

Il existe trois principales communautés de phoques du Groenland :

• une dans le golfe du Saint-Laurent au large de Terre Neuve,

• une au nord des îles Jan Mayen en mer du Groenland,

• une en Mer Blanche.

D’instinct grégaire, les phoques du Groenland aiment à vivre auprès de leurs semblables. Ils se rassemblent par dizaines de milliers lors de la période de reproduction. On les rencontre également en larges groupes lors des périodes de migrations, de nourrissage et de repos.

Les phoques du Groenland peuvent vivre jusqu’à trente-cinq ans.

Ils font partie de la famille, Phocidae connu sous le nom «vrais» phoques ou phoques «sans oreilles» parce qu'ils n'ont pas les volets d’oreille externe. Ils ont un corps robuste, une tête relativement petite, large et plate, et un museau étroit. Les phoques du Groenland atteignent 1,60 à 1,90 m de long et peuvent peser de 130 à 160 kg. Les mâles sont gris argenté avec la tête noire avec une bande de fourrure en forme de fer à cheval sur le dos et les flancs ou encore la « selle ». La tête des femelles est plus claire, et leur selle également. Leur pelage peut n’être composé que de tâches morcelées. Les phoques du Groenland mâles revêtent leur marque en forme de selle vers l’âge de sept ans alors que les femelles doivent attendre d’avoir douze ans.

Les petits naissent avec une fourrure (lanugo) blanche et soyeuse et muent au bout d’une semaine. Après la mue, ils sont d’un gris argenté parsemé de tâches irrégulières foncées ou noires.

Les phoques excellents nageurs passent presque tout leur temps en mer. Les phoques du Groenland migrent vers le sud en automne et vers le nord en été, ce qui représente un voyage pouvant totaliser 8000 kms.

Les phoques du Groenland se nourrissent d’environ 70 espèces de poisson - la morue de l’Atlantique ne représentant qu’une partie minime de son régime alimentaire annuel - et autant d’espèces d’invertébrés. Ce régime alimentaire diversifié varie selon l’âge, la saison, la localisation et l’année.

Les mamans phoques et leurs petits, qui se reconnaissent mutuellement grâce à leur ouie et à leur odorat. Les femelles donnent naissance à un seul petit. A la naissance, les petits mesurent de 90 à 105 cm et pèsent de 6 à 10 kg. Pendant la période d’allaitement, ils grossissent d’environ 2 kg par jour. Avant de retourner en mer pour se nourrir, la mère va allaiter son petit pendant quelques jours. Elle le laisse au sein d’une pouponnière ou d’une zone protégée pendant trois à cinq jours. Au retour, elle lance un aboiement caractéristique auquel le petit va répondre. Ce cycle de nourrissage et d’allaitement dure plusieurs semaines jusqu’à ce que le jeune soit assez grand pour nager et la suivre.

Elle l’emmènera alors en mer pour faire son éducation : lui apprendre à nager, à se nourrir et à échapper aux prédateurs. Le jeune sera sevré au bout d’un an, lorsque la mère regagnera le rivage pour donner naissance à son nouveau petit.

Malheureusement, des milliers de mères reviennent de leur recherche de nourriture pour s’apercevoir que leur petit a été assassiné à l’âge de trois semaines. Le meurtre peut même être perpétré sous leurs yeux. Les fourrures des bébés phoques sont très prisées par l’homme et le gouvernement du Canada autorise chaque année une chasse à but commercial qui consiste à matraquer et écorcher autant de bébés sans défense que possible en l’espace de quelques jours.

Les phoques sont la proie des requins, des épaulards, des ours polaires et des morses mais leur plus grand ennemi, malheureusement, reste l’homme.