Phoque à capuchon - Cystophora Cristata


baie de somme - qualinat - phoques - lesbaladeux - sortie nature
Phoque à Capuchon

Comme L'Eléphant de mer, le Phoque à capuchon mâle arbore un curieux appendice nasal. Ils ont la peau du nez flasque tombant vers l'avant et offrant la possibilité d'être gonflée en présence de femelles prenant l'allure d'une sorte de capuchon lorsqu'il le gonfle.

Les phoques à capuchon ont un visage noir et un manteau bleu-gris avec des motifs de taches sombres.

Les phoques à capuchon sont très agressifs par rapport aux autres espèces de phoques. Les mâles adultes pour intimider un adversaire démontrent leur agressivité en gonflant leur «capot», élargissement de la cavité nasale, qui commence à se développer quand le mâle a environ 4 ans. Lorsqu'il est gonflé, le capot forme un coussin haut sur la tête, jusqu'à deux fois la taille d'un ballon, alors qu'il se bloque à l'avant de la lèvre supérieure lorsqu'il n'est pas gonflé. Le phoque à capuchon mâle a également une membrane nasale, le septum, gonflable qui une fois gonflée, ressemble à un ballon rose rouge, pour attirer l'attention des femelles pendant la saison d'accouplement et pour afficher l'hostilité envers les autres mâles qui peut souffler dans une narine comme un ballon rouge et qui fait un bruit de cliquetis quand on le secoue.

Dès que les femelles commencent à donner naissance, les mâles se font concurrence les uns avec les autres par des attitudes menaçantes, des poussées et de combats dans l'eau et sur la glace à proximité des femelles avec des petits.

Ils se créent alors des familles ou « triades » composées d’un male, d’une femelle et de son petit. L’accouplement à lieu dès que le petit est sevré. Le mâle peut alors quelques heures plus tard aller à la recherche d’une autre femelle.

Le phoque à capuchon se trouve dans les eaux profondes dans l'extrême nord de l'océan Atlantique. Il a de nombreux points en commun avec le phoque du Groenland, entre autres en ce qui a trait à son aire de distribution. Toutefois, comparativement au phoque du Groenland, il préfère les glaces plus éloignées des continents et se nourrit dans des eaux plus profondes. L'Arctique est le domaine du Phoque à capuchon. Il vit dans une région relativement réduite, qui va du Svalbard à l'Est, au golfe du Saint-Laurent à l'Ouest. Quatre populations distinctes peuvent être trouvés sur la banquise: près de l'île Jan Mayen, au large de Terre-Neuve-Labrador et du nord, dans le golfe du Saint-Laurent, et dans le détroit de Davis.

Les effectifs avoisinent les 650 000 individus, dont 400 000 dans le Nord-Ouest de l'Atlantique

Les phoques à capuchon peuvent plonger à plus de 1.000 m et rester plus de 50 minutes en apnée.

Pour se nourrir, les phoques à capuchon, plongent en eaux profondes à des profondeurs de 100 à 600 m. Leur régime alimentaire varie selon les régions et comprend: le flétan du Groenland, le sébaste, la morue, le loup, le capelan et le hareng. Poulpes, calmars, crevettes et moules font également partie de son menu.

La durée de vie du phoque à capuchon est de 30-35 ans. Les prédateurs connus sont les ours polaires, les requins du Groenland, et les orques (épaulards).

Les femelles sont matures dès l’âge de 3 à 6 ans et les mâles à partir de 5 à 7ans quand ils commencent leur cycle migratoire annuel.

Deux zones principales de reproduction, ou nurseries se trouvent l'une au Nord-est de Terre-Neuve, l'autre sur l'île Jan Mayen, au Nord-est de l'Islande

Les petits naissent en mars-avril avec une couche de lard bien développée et un manteau bleu-gris, d’où leur surnom de «dos bleu». Comme le phoque commun, il nait avec un pelage d'adulte. Ils perdent ce manteau au bout de 14 mois environ. Contrairement au phoque commun, le jeune ne fait sa première entrée à l'eau qu'après le sevrage.

A la naissance, le nouveau-né mesure environ 1 m et pèse environ 24 kg

C'est le phoque qui consacre le moins de temps à l'allaitement de ses petits. Le sevrage des jeunes va de 3 à 8 jours après sa naissance. Durant cette période, il double son poids grâce au lait riche de 60 à 70% de matières grasses. Ils doivent dès la fin du sevrage se jeter à l'eau pour trouver leur nourriture.

Un mâle mesure 2,50 à 3 mètres de long pour un poids de 300 à 400 kilos.

La femelle mesurant en moyenne de 2 - 2,4 m de longueur et pesant environ 160 - 230 kg