Estran, reposoir

 ” La baie de Somme en quelques mots”

reposoir, estran

lesbaladeux - baie de somme -phoque -veau marin - guide nature - qualinat - plantes - flore - oiseau - insectes
Baie de Somme

La Baie de Somme est située entre la pointe du Hourdel au sud et la pointe de Saint-Quentin-en-Tourmont au nord. La Somme, fleuve côtier qui a donné son nom au département prend sa source à 86 mètres d’altitude à Fonsomme dans l’Aisne, à quelques kilomètres de Saint Quentin. Elle se jette dans la Manche après avoir parcouru 245 kilomètres dans une vallée complexe de cours d’eau, de marais, d’étangs et de canaux décrivant de nombreux méandres. Les Romains l'appelaient Samara, reprenant ainsi des termes gaulois : samo (tranquille) et ar (rivière ou vallée).

En fait, la baie de Somme est un estuaire qui réunit 3 fleuves : la Somme bien entendu, la Maye et le Dien qui vient de retrouver son lit après avoir été détourné depuis 1964 pour lutter contre l’ensablement du Crotoy. Le Dien serpente à nouveau au milieu des prés salés, au cœur de la Baie de Somme. L’écosystème a retrouvé une nouvelle dynamique et les moutons qui y pâturent en profitent aussi !

Lieu de rencontre entre l'eau douce et l'eau salée. La baie est composée de deux milieux différents :

lesbaladeux - baie de somme -phoque -veau marin - guide nature - qualinat - plantes - flore - oiseau - insectes
slikke

La slikke : zone de sable et de vasières recouverte par la mer deux fois par jour même lors de marées de petit coefficient. La vie enfouie très riche en éléments sert de nourriture aux oiseaux et aux poissons de l'estuaire.

 

 

 

lesbaladeux - baie de somme -phoque -veau marin - guide nature - qualinat - plantes - flore - oiseau - insectes
schorre

Le schorre : zone appelée localement « les mollières » qui elle n'est recouverte que par les marées de vives eaux, recouverte d'une végétation halophile (qui aime le sel). Se sont là les prés salés où on pet y voir  évoluer de nombreux moutons. C’est leur viande que vous retrouverez dans votre assiette lorsque voir évoluer de nombreux moutons. C’est leur viande que vous retrouverez dans votre assiette lorsque l'on vous proposera de l‘agneau de prés salés dans un restaurant de Saint Valery sur Somme ou du Crotoy. La viande très fine a un gout si particulier qu'elle a obtenu le Label : « Estran ».

L’écosystème très fragile est malheureusement menacé ; l'homme au cours des siècles derniers par les travaux d endiguement et par la canalisation du fleuve d'Abbeville à Saint Valery a accéléré l'ensablement naturel.

Le 3 juin 2011, la Baie de Somme est devenue le 10ème Grand Site de France, garantissant la qualité de la gestion de son territoire afin de réaliser les aménagements indispensables à la préservation du site.

En 1968 une réserve nationale de chasse, agrandie ensuite et devenue réserve naturelle en 1992. Elle est située au nord de l'estuaire, en bordure du Marquenterre.

Vous pourrez y observer de nombreuses espèces d'aradéidés* : hérons, aigrettes, de limicoles* : vanneaux, pluviers courlis … et d'anatidés* : Tadornes, canards colvert, siffleurs, sarcelles, chipeaux ... des spatules blanches

Attention :

  • La baie de Somme est dangereuse ; pour votre sécurité ne vous y aventurez pas sans guide.
  • Les phoques sont des espèces protégées ; à ce titre, tout dérangement des animaux à marée basse est passible d’une amende.

Il est conseillé de la découvrir en compagnie d'un guide nature qui par sa connaissance du terrain vous fera découvrir les lieux en toute sécurité.

Il ne faut pas s'aventurer seul dans la baie.

Le flot arrive très vite et vous pourriez vous retrouver encerclé par la mer sans même vous en rendre compte. On déplore de nombreuses noyades tous les ans.